vendredi 9 septembre 2016

Entretien d'embauche 2 interlocuteurs à convaincre

Entretien d'embauche : le regard est un outil ...



Entretien d'embauche 2 interlocuteurs à convaincre
Lorsque deux interlocuteurs conduisent votre entretien d'embauche (un opérationnel et un RH par exemple), votre première préoccupation est d'éviter de prêter plus d'intérêt à l'une ou l'autre des personnes que vous rencontrez. Cela est plus difficile dans la pratique qu'il n'y paraît, et les erreurs sont vite commises.





Partez du principe quelle que soit la manière dont les rôles se répartissent dans la conduite de l'entretien (ex: l'un semble plus en retrait que l'autre), que chacun des deux interlocuteurs pourrait mettre son veto sur votre candidature.

  1. Cela commence dès les premières poignées de main : ne vous précipitez pas vers la personne avec qui vous avez été en contact. Attendez plutôt de voir qui s'avancera en premier pour vous accueillir.
  2. Lors de l'entretien, lorsque l'un des deux interlocuteurs vous pose une question, répondez lui en priorité, mais pensez à inclure par le regard, votre autre interlocuteur.

En d'autres termes : cherchez également sa validation par le regard
.

Si vous ne le faites pas , vous risquez notamment de passer à côté des doutes que peut avoir votre second interlocuteur. Celui-ci les exprimera plus facilement si vous cherchez aussi sa validation par le regard.

Ne pas le regarder pendant votre réponse, c'est augmenter les risques que des doutes ne soient pas exprimés et refassent surface lors de la prise de décision.

En résumé vous l'avez compris, l'équation est simple : 2 interlocuteurs = 2 personnes à convaincre quoi qu'il arrive.

mercredi 7 septembre 2016

Marché caché - évaluer la concurrence

Cabinets de recrutement

Offre d'emploi et marché caché
Vous êtes prochainement reçu(e) en entretien d'embauche pour une offre d'emploi qui ne semble pas publiée. L'entreprise rencontrera certainement d'autres candidats que vous, en provenance d'autres candidatures spontanées ou par le biais du bouche-à-oreille. 

Par ailleurs, l'offre d'emploi peut-être également prise en charge parallèlement par un (ou plusieurs) cabinet(s) de recrutement.

Une petite astuce pour tenter de le vérifier : faites un copier-coller d'une partie caractéristique de l'offre d'emploi dans votre barre de recherche : il n'est pas rare que certains publient une ou plusieurs offres (sans citer le nom de la société bien sûr, "recherche pour son client") en reprenant mots-à-mots le descriptif transmis par l'entreprise.

Objectif : évaluer la concurrence.

Podcast verbaliser son cv


Evaluer votre CV

Podcast audio

Podcast audio : un conseil qui me paraît plein de sens : essayez de verbaliser votre CV pour évaluer son impact, et corriger les imperfections.


Ecouter

Podcast Gérer son stress en entretien d'embauche

Entretien d'embauche : le plaisir comme outil de communication


Podcast audio sur l'entretien d'embauchePodcast audio : et  si l'une des clés pour gérer son stress et réussir son entretien d'embauche, était le plaisir...

Ecouter

jeudi 1 septembre 2016

Fin d'entretien d'embauche

Demander un conseil


Avez-vous des questions ? (Fin d'entretien)

Entretien d'embauche
La réponse est évidemment "oui", vous rateriez une occasion de montrer à nouveau votre intérêt. Mis à part demander comment se déroulera la suite du recrutement, certaines questions peuvent faire leur effet, en voici une:
"Ce poste m'intéresse ... vous qui le connaissez mieux que quiconque, quel serait LE conseil que vous me donneriez pour réussir à ce poste ?"

Si elle s'intègre bien dans le contexte, cette question a plusieurs avantages :




  1. Elle révèle de votre part un véritable intérêt pour le poste.
  2. Elle montre que vous êtes ouvert aux conseils pour réussir (et implicitement que vous écouterez vos managers).
  3. Elle vous place en quelque sorte en tant que collaborateur (nous recevons des conseils pour réussir lorsque nous sommes en poste).
  4. Plus un recruteur est intéressé par une candidature, plus généralement il est enclin à livrer les secrets du poste, ces détails qui s'éloignent de sa simple description technique. En posant cette question, vous placez votre interlocuteur dans cette position, en lui demandant la clé du succès !


Précautions : il s'agit avec cette question de demander LE conseil (la clé) pour réussir, et non DES conseils, car vous avez en principe abordé lors de l'entretien, l'ensemble des points importants. Par ailleurs, si le recruteur a particulièrement insisté sur un aspect, cette question n'a pas lieu d'être : elle montrerait que vous n'avez pas bien écouté...