vendredi 28 octobre 2016

Lettre de motivation : la force des mots

Une intention claire, le bon champ lexical ...

Vous pouvez présenter vos tâches de manière descriptive : vous en tenir en quelque sorte à relater les faits, et laisser le soin au recruteur d'en tirer des conclusions quant aux compétences que vous avez pu acquérir ... ou présenter cette même tâche avec l'intention de valoriser une compétence en particulier, en quelque sorte en proposant une lecture sélective à votre interlocuteur.




Une même tâche dans votre parcours peut-être présentée sous de multiples facettes ! 

Comment procéder ?

Posez-vous cette première question : quelle compétence souhaitez-vous mettre en valeur ?

Posez-vous cette seconde question : quel est le champ lexical généralement associé à cette compétence ?

Prenons un exemple :

Vous avez dans l'une de vos expériences professionnelles, eu à gérer un projet qui a abouti à la formation de plusieurs équipes au sein de votre entreprise. 

1. Vous postulez à un poste où la dimension pédagogique est très importante :

Vous avez : "transmis les connaissances en fonction du profil et des besoins de chaque collaborateur, répondu aux différentes questions, en vous assurant que chaque personne comprenne l'utilité de ce projet, et des bénéfices qu'elle peut en tirer en fonction de ses tâches quotidiennes

2. Vous postulez à un poste où la dimension managériale est prépondérante :

"A travers la formation des équipes, vous vous êtes assuré(e) que chaque collaborateur adhère au projet et exploite au quotidien les progrès procurés, pour que l'entreprise en tire à long terme des bénéfices au regard de sa production".

Généraliser l'exercice :

Vous pouvez pour chaque tâche importante de votre parcours, vous entraîner à les présenter sous différentes facettes, en ciblant des compétences et des champs lexicaux différents, jusqu'à ce que cet exercice devienne pour vous un réflexe.

La force des mots :

L'objectif n'est pas de biaiser la réalité. Il ne s'agit pas de réinventer les faits, mais de comprendre que les mots ont une force différente, en fonction des compétences que vous souhaitez mettre en valeur.

Reprenons notre exemple et imaginons que vous décriviez cette même tâche (gérer un projet) sous la dimension managériale. Vous étiez alors en stage, et avez réalisé cette mission en étant plus ou moins supervisé(e).

Quelle lecture en ferait le recruteur ? Celui-ci a bien relevé qu'il s'agissait d'un stage, et que vous avez été certainement suivi(e) dans la réalisation de cette mission. Cependant, en présentant celle-ci avec l'intention appropriée, vous lui montrez ainsi, que vous vous êtes (dans cet exemple) projeté(e) en tant que manager. Que vous avez compris l'intérêt de votre mission.